river tri lyon fleuve rhone

River’Tri : déchetterie flottante au cœur de la ville

Depuis 2016, River’Tri, une déchetterie flottante, s’amarre chaque samedi quai Fulcheron sur les berges de la Saône dans le cinquième arrondissement de Lyon.

C’est quoi une déchetterie fluviale ? Une barge de 65 mètres de long, composée de 5 bennes d’une capacité de 20 m3 (mètres cubes) avec 3 conteneurs spéciaux.

Le principe est simple, à l’instar des services « terrestres » équivalents : les lyonnais peuvent y déposer différents déchets comme le métal, le bois, le carton, le mobilier, les textiles ou encore les appareils électriques et électroniques…). Seuls les déchets organiques et les gravats sont interdits.

A la fin de la journée, la barge est acheminée vers le port de Lyon puis les déchets transférés vers un centre de recyclage.

River’Tri en vidéo

Mieux comprendre en vidéo avec une présentation pratique en 1 minute par la ville de Lyon, un zoom de la CNR sur l’inauguration, et une explication du fonctionnement via Suez :

Cette expérience innovante, unique en Europe, est financée par différents acteurs, parmi lesquels figurent la région Auvergne-Rhône-Alpes et la métropole de Lyon, pour un montant global de 2,4 millions d’euros.

Les objectifs de River’Tri sont multiples  :

  • Faciliter l’accès des habitants à une déchetterie proche de chez eux;
  • Contribuer à la réduction des trajets en voiture vers les centres de tri situés en dehors du centre de Lyon;
  • Limiter la circulation des véhicules de collecte de déchets dans le centre-ville;
  • Réduire les dépôts sauvages (15 000 tonnes chaque année).

Parmi les autres avantages, citons notamment la capacité de River’Tri à transporter une grande grande quantité pour chaque trajet et la faible émission de polluants à la tonne de déchets transportés du pousseur qui fait avancer la barge.

Des inconvénients existent cependant.

Tout d’abord pour l’usager, le refus de certains détritus comme les gravats ou les déchets organiques, nécessitant un transport vers les centres de tri en périphérie lyonnaise. A noter que le dépôt n’est pas autoriser aux entreprises, pourtant pourvoyeur potentiel important de rejets.

Autre défaut inhérent aux aléas naturels, la barge est soumise aux caprices de la météo, particulièrement lors des crues qui rendent impossible l’accostage et le transport dans de bonnes conditions. Dans ce cas, la déchetterie n’est pas ouverte et l’information donnée au public n’est pas toujours facile à trouver.

Au delà de ses désagréments, les lyonnais qui utilisent River’Tri semblent apprécier l’initiative, qui permet également de créer du lien social entre les habitants avec par exemple des discussions entre les riverains venus apporter leurs déchets et avec le personnel de la barge.

River’Tri la dechetterie fluviale de lyon
La déchetterie sur les quais de Saône au centre ville de Lyon

 

Cette expérimentation doit s’arrêter fin 2018. Sera-t-elle reconduite ?

La question qui se pose est bien sûr celle du coût. Une utilisation permanente s’élèverait à 500 000 euros par an.

Des solutions existent pour mieux rentabiliser son fonctionnement comme étendre l’ouverture durant la semaine ou ouvrir ce service aux professionnels.

La société qui exploite River’Tri souhaiterait, par ailleurs, la proposer à d’autres villes ou collecter d’autres types de déchets comme ceux des paquebots fluviaux de tourisme, une façon de diversifier les sources de financement de l’expérimentation pour la rendre pérenne.

River Tri, c’est quand, c’est où ?

La déchetterie est ouverte tous les samedis de 9 à 17 heures non stop.

Pensez à vérifier les horaires sur la page officielle de la ville de Lyon et à consulter l’état de la Saône (vigi-crues).

Elle se situe sur les berges du quai Fulchiron, au niveau du 2 rue de la quarantaine :

On The Rhône + Web

  • River’Tri Lyon : la déchetterie fluviale récompensée, MET’
  • La déchetterie flottante de la métropole récompensée, Lumières de la ville
  • A Lyon, une péniche très sélective, Le Monde smart cities