Parc de la tête d'Or, Lyon

Le parc de la Tête d’Or, poumon vert de Lyon

Situé au cœur de la ville de Lyon, le parc de la Tête d’Or est l’un des plus grands parcs urbains de France avec ses 117 hectares.

Il possède plus de 8800 arbres aux essences variés (séquoia, cyprès, cèdre du Liban, ginkgo biloba, tulipier de Virginie….) et est l’un des emblèmes de Lyon au même titre que la basilique de Fourvière ou les bouchons lyonnais.

Situé dans le sixième arrondissement de Lyon, à proximité du fleuve Rhône au nord de la cité, il tire son nom d’une légende qui veut qu’un trésor, une tête de Christ en or, y soit enterré.

Entrée du parc de la tête d'or, Lyon

Genèse du parc de la Tête d’Or

L’idée d’un parc urbain à Lyon remonte au début du XIXe siècle et sera concrétisée quelques décennies plus tard. Ses initiateurs souhaitent offrir un bout de nature aux lyonnais qui n’en disposent pas.

Les concepteurs sont les paysagistes suisses Eugène et Denis Bühler qui s’inspirent du bois de Boulogne et des jardins anglais pour créer le parc de la Tête d’Or.

Les travaux d’aménagement et de construction commencent en 1856 et se terminent 5 ans plus tard. Ils se font sur des zones marécageuses régulièrement inondées lors des crues du Rhône.

En 1857, le parc ouvre au public alors qu’il n’est pas complètement achevé.

 

Aménagements du parc

Le parc de la Tête d’Or comprend différents aménagements : un lac, un zoo, des roseraies, un jardin botanique, des serres et un vélodrome.

Allée du parc de la tête d'or, Lyon
Une des allées arborées du parc

Le lac

Alimenté par l’eau du Rhône, sa superficie est de 16 hectares.On peut y louer des pédalos ou des barques. Il comporte deux îles : île de Tamaris et île du Souvenir. Cette dernière étant accessible par un passage souterrain piéton.

Zoo

C’est un espace de 6 hectares sur lequel vivent près de 400 animaux répartis en 64 espèces.

On y trouve, entre autres, des singes, des lémuriens, des oiseaux (flamants roses, pélicans, ibis…) des girafes, des zèbres, des félins (panthères, lions, chats des sables), des reptiles (crocodile, tortues).

La particularité de ce parc zoologique est qu’il est entièrement gratuit.

Roseraies

Elles sont au nombre de trois. Il y a la roseraie “historique” qui retrace l’histoire de la culture des roses, la roseraie d’études et de concours qui abrite les nouvelles variétés et où chaque année le prix de la plus belle rose est décernée par un jury public et enfin la roseraie internationale où on peut trouver différentes espèces de roses présentes en France et dans le monde.

Au total, ce sont plus de 350 variétés de roses qui s’étendent sur 4 hectares.

Jardin botanique et serres

C’est le plus grand jardin botanique de France et l’un des plus importants d’Europe. Il contient 15 000 espèces de plantes sur 8 hectares dont 6500m² de serres.

Vélodrome

Construit en 1894 et plusieurs fois rénové, il possède une piste en béton d’une longueur de 333 mètres.

Différentes compétitions sportives y prennent place comme, par exemple, le championnat du monde de cyclisme sur piste en 1989.

Serres du parc de la tête d'or, Lyon
Les grandes serres du jardin botanique

Infos pratiques

Le parc de la Tête d’Or se situe à une altitude de 170 mètres, à un niveau très proche de celui du fleuve Rhône.

Il dispose de 7 entrées distinctes aux quatres coins cardinaux du parc.

Horaires d’ouverture : de 6h30 à 20h30 en hiver et 6h30 à 22h30 en été.

L’entrée du parc est gratuite et il accueille chaque année en moyenne plus de 2,5 millions de visiteurs.

Il est accessible par le bus, le métro et le tramway via le réseau TCL.

 

Carte du parc de la têt d’Or

Plan officiel, ville de Lyon

Plan du parc de la tête d'Or

Localisation, carte interactive

Exposition universelle

Plan de l’exposition universelle, internationale et coloniale de Lyon de 1894 au parc de la tête d’Or :

Exposition universelle de Lyon, 1894

 

Vallée du Rhône + Webzine