Vins, appellations vallée du Rhône

Appellations et vins de la vallée du Rhône

La vallée du fleuve Rhône est une des régions phares de la production viticole en France, avec une diversité à l’image de la variété des terroirs. Zoom sur les vins de la vallée du Rhône.

Répartition géographique des vins de la vallée du Rhône

Les vins de la vallée du Rhône s’étendent de part et d’autre du fleuve sur plus de 200 kilomètres, 250 communes et 6 départements (Rhône, Loire, Ardèche, Gard, Drôme et Vaucluse).

Ils se répartissent dans deux grands ensembles géographiques du nord au sud : La vallée du Rhône septentrionale (de Vienne à Valence) et la vallée du Rhône méridionale (de Montélimar à Avignon).

A cela s’ajoutent des vignobles périphériques (Coteaux du Tricastin, Diois, Côtes du Ventoux, Côtes du Luberon, Côtes du Vivarais…).

Histoire

Au Ve siècle avant JC, les Grecs cultivent déjà la vigne dans la vallée du Rhône.

Au 1er siècle de notre ère, les Romains développent la viticulture et le commerce du vin devient une activité économique importante pour la région.

A la chute de l’Empire romain, celui-ci périclite. La renaissance s’amorce au Moyen-Âge grâce à l’intervention de l’Eglise. Au cours du XIIe et XIVe siècles, les papes qui se succèdent en Avignon plantent de nouvelles vignes et la production s’accroît jusqu’au XXe siècle.

Les appellations voient le jour au XXe siècle. En 1933, l’A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée) est créée par un vigneron à Châteauneuf-du-pape (84) et en 1937 l’A.O.C Côtes-du-Rhône apparaît.

Appellations

L’appellation Côtes-du-Rhône est une dénomination générique qui désigne une grande partie des A.O.C. de la vallée du Rhône.

A l’intérieur de celle-ci, on distingue les A.O.C. régionales, les Côtes-du-Rhône Village (95 communes concernées), les crus des Côtes-du-Rhône (A.O.C locales) et les Vins Doux Naturels.

Les vins des Côtes-du-Rhône sont de qualités différentes. Les appellations régionales sont le premier niveau, viennent ensuite les Côtes-du-Rhône village et pour finir les crus et A.O.C.
Parmi ceux-ci, plusieurs appellations sont renommées comme le Côte-Rôtie, le Croze-Hermitage, le Châteauneuf-du-Pape, le Condrieu, la Clairette de Die.

D’autres vignobles existent parallèlement aux Côtes-du-Rhône, comme les vins du Diois (Clairette et Crémant de Die), du Vivarais, du Ventoux et du Lubéron.

AOC Saint-Joseph, vins de la vallée du Rhône
Coteaux AOC Saint-Joseph et vue sur la vallée du Rhône

Différentes appellations des vins de la vallée du Rhône

  • Vallée du Rhône septentrionale :

Condrieu
Cornas
Côte-Rôtie
Crozes Hermitage
Château-Grillet
Saint-Péray
Saint-Joseph
Hermitage

  • Vallée du Rhône méridionale :

Ventoux
Lubéron
Grignan-les-Adhémar
Côtes du Vivarais
Côtes du Rhône Villages
Gigondas
Vacqueyras
Lirac
Châteauneuf-du-Pape
Tavel
Rasteau
Muscat Beaumes-de-Venise

Carte des vignobles de la vallée du Rhône
De Vienne au Lubéron, carte des appellations de la vallée du Rhône, Wikipédia

Environnement

Différents types de vin sont produits dans la vallée du Rhône : rouges, blancs, rosés, mousseux et vins doux.

Cette variété s’explique par la diversité des paysages, des sols et des climats. Les vignobles de la vallée du Rhône sont implantés aussi bien sur des plateaux que sur des coteaux aux pentes abruptes ou des petites collines aux pentes douces.

Le climat dans la partie septentrionale est de type semi-continental, chaud et ensoleillé avec des influences méditerranéennes et montagnardes dans le Diois : été chaud, hiver froid globalement et de nombreux micro-climats.

Dans la partie méridionale, le climat est méditerranéen, sec et venteux, avec notamment la présence du Mistral. Il est plus humide à proximité des zones montagneuses.

Les sols de la vallée du Rhône présentent également une grande variété et peuvent être granitiques, schisteux, argilo-calcaires ou caillouteux.

Cépages

Dans la zone septentrionale, le syrah est le cépage principal utilisé pour les vins rouges. Pour les vins blancs, ce sont les roussanne, marsanne et viognier qui sont prédominants.

Dans la zone méridionale, le Grenache s’impose pour les rouges tandis que les blancs sont construits avec, entre autres, les grenache blanc, clairette et bourboulenc.

Quelques chiffres

Superficie globale cultivée :
70.000 hectares,
27 cépages principaux,
5000 exploitations viticoles,
50.000 emplois directs et indirects.

Production :
3 millions d’hectolitres, 81% rouge, 6% blanc, 13% rosé,
372 millions de bouteilles commercialisées,
913.000 hectolitres exportés, près d’un tiers de la production globale,
6000 hectares cultivés en viticulture bio, 10% des surfaces totales.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

On The Rhône + Web